Rodrigues island

Goûtez à l’authenticité, spécialité Rodriguaise

Il y a toujours une première fois. Aujourd’hui, c’est la première fois que nous accueillons une invitée, Mélanie Moyencourt-Orru. Après une licence en Histoire et Relations Internationales, Sciences Sociales, Mélanie voyage : en Amérique du Sud et maintenant à Maurice, où elle suit les cours de l’Université de Maurice en Sciences Politiques. Elle nous parle de son voyage à Rodrigues.

Atterrir à Rodrigues, c’est plonger dans l’incroyable lagon d’une petite île ô combien sauvage ! Admirer son paysage vallonné, recouvert de forêts verdoyantes, contrasté par le lagon, dégradé du bleu turquoise au bleu marine, et tapis d’îlots. Bien qu’à quelques 600 km de L’Île Maurice, avec laquelle elle forme la République de Maurice, elle se démarque par sa simplicité. Ici, l’homme et la nature ne font qu’un. Conscients de leur environnement, les 40 000 habitants préservent leur paradis insulaire. Il est temps pour nous, citadins, de revenir aux sources.

IMG_5827
Les Rodriguais nous montrent le chemin. En randonnant jusqu’au sommet du Mont Limon qui s’élève à presque 400 mètres et nous dévoile sa vue à 360 degrés. En naviguant au large, pour la pêche au gros. Ou encore, les pieds dans l’eau comme les piqueuses d’ourites. Vous les connaissez ? Ces femmes qui, à l’aube, capturent les poulpes à l’aide de leur foënes. Mais la pratique phare pour les pêcheurs aguerris consiste à piéger les poissons dans leurs filets en les encerclant avec leurs pirogues. C’est la pêche à la senne, tradition ancestrale célébrée lors de l’ouverture de la saison, début mars. Des animations culturelles tournées autour du thème de la mer et du poisson font patienter la population qui attend sa ration de mulets, poissons cordonniers et capitaines. L’Océan Indien offre une multitude de poissons, qu’il faut laisser se reproduire pour éviter la sur-exploitation, c’est ainsi que la pêche est réglementée et entre-coupée de pauses durant l’année.

En revanche, on peut se baigner sans contrainte et découvrir les recoins secrets de l’île. Trou d’Argent, à l’Est, est l’une des plages les mieux préservées au monde. Alors qu’Anse Mourouk est réputée pour son spot de kitesurf. Ou encore, l’Île aux Cocos, une réserve naturelle à l’ouest, qui prend des airs d’île déserte sur laquelle on se laisserait bien échouer. Sur ces plages, le temps semble s’arrêter pour une promenade au bord de l’eau. Sentir le sable chaud et fin en marchant sous le soleil éclatant. Les vagues offrent le spectacle, au loin. Elles s’écrasent sur la barrière de corail pour former de l’écume blanche venant contraster le bleu omniprésent. Celui du ciel, et le turquoise de la mer. Loin des plages bondées de la Côte d’Azur, seuls quelques touristes se promènent. La sérénité de ces lieux berce ceux qui s’y aventurent. A l’approche du récif, les poissons se font nombreux et de toutes les couleurs. Les amateurs de plongée, avec des bouteilles ou les traditionnels masque et tuba, s’émerveillent tant le fond maritime est riche. Il existe même un aquarium naturel.

Rodrigues island

Rodrigues island


La culture locale est autant relevée en couleurs et en diversité que le paysage. Plus discrets que leurs voisins mauriciens, les Rodriguais vivent d’avantage au rythme de leur île paisible. Chacun est polyvalent et pratique diverses activités : pêche, agriculture et élevage sur une parcelle du jardin. L’artisanat en fait aussi partie, et se vend particulièrement sur le fameux marché de Port-Mathurin, la capitale. La vannerie y côtoie les épices et condiments, tel que le piment limon, le miel d’eucalyptus, réputé mondialement, et les fruits et légumes exotiques. Ainsi, papayes, tamarins, bananes, coco et mangues donnent le ton selon la saison.

Mélanie MO

Un tour de l’île avec Mélanie.

✔ Port-Mathurin (marché le samedi matin), Anse aux Anglais et les villages alentours.
✔ Les grandes plages de l’Est : de Pointe Coton à Petit Gravier (Trou d’Argent) – plongée pour les amateurs au Cotton Drive Center.
✔ Le Mont Limon pour une vue panoramique sur l’ensemble de l’île, et autres randonnées au cœur de l’île.
✔ L’église Saint-Gabriel : la plus grande de l’Océan Indien.
✔ La réserve François Leguat : plantes endémiques, tortues géantes, chauve-souris (la Roussette), et visite d’une grotte.
✔ La côte Ouest et ses îlots : Île aux Cocos, la principale.

PLage Rodrigues

PLage Rodrigues

Les bonnes adresses

➢ Chez Jeannette : gîte et/ou cantine, à Mont Bois Noir, tenu par une rodriguaise très accueillante.
www.gite-letropical.com – (230) 831 5860

➢ Centre de plongée Cotton Dive Center : www.cottondivecenter.com – (230) 5706 1474

➢ Club Osmosis : centre de kitesurf à Anse Mourouk
www.kitesurf-rodrigues.com – (230) 5875 4961

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Tumblr