Bat mauritius

La chauve-souris, objet de discussions mauriciennes

Le sujet de conversations « nature et découverte » du moment est un animal de prime abord peu intéressant : la chauve-souris ( ou « soussouris » en créole). Cet animal volant défraye la chronique car il y en aurait trop sur l’ile. La masse nombreuse de chauve-souris s’attaquerait notamment aux fruits, ruinant, entre autres, la future production de mangues ! Sans oublier le tapage occasionné par ces mammifères nocturnes.
Ainsi la chauve-souris n’a pas vraiment la côte. Si ce n’est auprès des enfants de 5 ans, visiblement fascinés par ces « batman » qui quadrillent le ciel à la nuit tombée.
Non loin de chez nous, aux Seychelles, on chasse et consomme régulièrement la chauve-souris, unique gibier local. Peut-être cela va-t-il inspirer les mauriciens qui remettront le carri de chauve-souris au goût du jour sur les tables mauriciennes? Accompagné d’un kutcha de mangues ?!
PS : texte humoristique (ou du moins tentant de l’être)

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Tumblr