ropique-de-la-violence-de-Nathacha-Appanah

Tropique de la violence

Auteur poignant, Natacha Appanah m’avait déjà bouleversé avec Le Dernier Frère, utilisant un style percutant et incisif, ici toujours présent. L’écrivain mauricien est revenue aux devants de la scène littéraire en 2016 avec  » Tropique de la Violence » , racontant le destin tragique de Mo, sur l’ile de Mayotte. Territoire Français éloigné de la métropole, où les paysages magnifiques côtoient les bidonvilles insalubres, Mayotte est ici le théâtre de drame humains ordinaires. Les personnages de ce roman, rejetés par le monde réels, sont à la fois les porteurs de cette histoire singulière, tout en étant dans des situations  malheureusement  universelles. La spirale de la misère ne craint pas le soleil.

Au fil des chapitres, Natacha Appanah prête sa voix aux différents personnages, qui dépeignent cette violence ordinaire, les difficultés de la vie quotidienne, la douleur de ne pas entrevoir un avenir meilleur . Poignant donc, ce roman ne s’oublie pas : une fois le livre refermé, les voix de Marie,  Stéphane et Mo et les autres continuent à résonner en nous.

Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on Tumblr